À destination des proches, Nos Amis, Relais d'action

Le Collectif des Proches de Détenu.e.s de Belgique (C.P.D.B.) – Manifeste

Le Collectif des Proches de Détenu.e.s de Belgique (C.P.D.B.) regroupe des personnes en lutte contre le système carcéral. La prison nous concerne toutes et tous, et c’est pourquoi le C.P.D.B. est ouvert à toutes personnes voulant agir contre le système carcéral et pour la dignité de celles et ceux qui le subissent. Mais la prison nous concerne toutes et tous de manière différenciée, et c’est pourquoi ce sont des personnes proches de détenu.e.s qui constituent le noyau dur du collectif. Ce sont elles et eux qui décident des positions publiques, des directions politiques, et des revendications : tout ce qui se fait au nom du C.P.D.B. émane d’elles et eux. Toute personne voulant lutter pour les détenu.e.s et leur proches peut prendre part aux décisions, le C.P.D.B. n’admet aucun chef ni aucune position d’autorité. Le collectif n’agit pas seulement pour quelques individus mais pour toutes celles et ceux touché.e.s par la prison, dans toute la Belgique.

Le C.P.D.B. est un espace de solidarité. Il permet d’organiser du soutien entre celles et ceux que la prison met à mal. Ce soutien peut prendre différentes formes : assistance juridique et administrative, épaulement émotionnel, aide pratique, appui politique… Puisque la prison impacte tellement de dimensions de l’existence, la solidarité elle aussi doit être généralisée. L’organisation collective est une manière de répondre à l’isolement provoqué par le système carcéral. Cela permet de se rencontrer et de se soutenir, de sentir qu’on est pas seul.e.

Le C.P.D.B. se veut être un porte-voix pour les personnes touchées par la prison. Il exige la reconnaissance générale de leur parole. Il affirme que ce sont elles qui sont les plus aptes et les plus légitimes à discuter du système carcéral. Aucune décision concernant la prison ne peut se prendre sans leur avis et les organisations (qu’elles soient étatiques ou non) ne peuvent plus faire sans elles. Le C.P.D.B. fait entendre la voix de celles et ceux que l’on écoute pas. Contre les stéréotypes et les mensonges, il porte leur vérité sur le devant de la scène.

Le C.P.D.B. est un contre-pouvoir. Il lutte politiquement pour apporter des changements réels, pour dénoncer les injustices du système carcéral et pour que les personnes touchées acquièrent une plus grande dignité. Pour cela, le collectif se place en opposition avec les pouvoirs qui déshumanisent et torturent les personnes incarcérées : il se constitue comme une force antagoniste contre la suprématie du ministère de la Justice, des directions et des agents pénitentiaires.

Le C.P.D.B. utilise différents moyens d’action, tant que ceux-ci répondent aux exigences du collectif : rencontres entre proches de détenu.e.s, sorties médiatiques, recours juridiques, récoltes de revendications, manifestations… La diversité des manières d’agir répond à l’urgence du changement.

Pour la fin des injustices carcérales, pour la dignité des détenu.e.s et de leurs proches !