Astuces et bon plans

Face aux agents pénitentiaires:

– Des gardien.ne.s disent aux familles de ne pas apporter trop d’affaires pour leur proche incarcéré.e car cela le/la ferait paraitre comme une personne riche auprès des autres détenu.e.s et amener ainsi du racket, des problèmes.

Il serait naïf de nier l’existence de telles réalités dans un milieu où règne la précarité financière et relationnelle. Mais il faut savoir que le business en prison (drogue, gsm…) passe en partie par les mains des agents (un téléphone peut être vendu par un agent à 500 euros!). Si les familles apportent tout ou font tout passer illégalement, cela signifie que leur business diminue et ça fait moins d’argent dans leur poche. Leurs paroles ne sont donc pas une parole objective mais représente souvent leur intérêt. Il est toujours mieux d’écouter et de se fier aux paroles de nos proches incarcéré.e.s.

– Le système de surveillance en prison est régi par la hiérarchie et, comme presque partout ailleurs, par le système légal. Lorsqu’un problème survient avec un gardien, il peut donc s’avérer souvent efficace d’appeler son/a supérieur.e, d’y faire référence, d’annoncer un futur appel à un avocat.